8 mai : le ciel a pleuré l’hommage aux morts

Evénements

Malgré la chute de trombes d’eau tout au long de la cérémonie, vous avez été nombreux à répondre à l’appel de la municipalité et de l’UNC afin de célébrer la commémoration du 8 mai 1945, fin de la Seconde guerre mondiale. Parti de la salle Jacques Brel accompagné des rythmes celtiques du Bagad de Saint-Quentin-en-Yvelines, le cortège s’est dirigé vers le monument aux Morts sur la place Marcel Guillon pour la commémoration officielle. Devant l’auditoire et le conseil municipal, le maire Jean-Luc Ourgaud a notamment rappelé «le devoir de mémoire» par rapport à cette période si sombre de notre histoire. Après les dépôts de gerbes au pied du monument, une cinquantaine d'enfants issus d’écoles de la ville et du Conseil municipal des jeunes (CMJ) ont entonné la Marseillaise. Une délégation officielle a ensuite rejoint le cimetière avant de retrouver l'assemblée à l’ancienne mairie, devant la stèle des Instituteurs. Les enfants y ont de nouveau entonné l'hymne national sous la direction de José Cachin, directeur de l'école Chenier. Avant de terminer cette matinée dédiée à la mémoire, le maire a tenu à mettre en exergue l’action quotidienne de la police nationale et des sapeurs-pompiers en déposant une gerbe en compagnie de leurs représentants locaux. Chacun a ensuite pu se retrouver autour du pot de l’amitié à l’hôtel de ville.