Evénements

Organisé par l’association française pour la recherche sur la trisomie 21 (AFRT), le colloque organisé à l’UFR Simone Veil abordera les avancées de la recherche sur cette anomalie génétique.

Créée il y a 27 ans, l’AFRT (Association française pour la recherche sur la Trisomie 21) a pour objectifs principaux d’informer sur les avancées médicales et scientifiques réalisées sur cette anomalie génétique accidentelle, ainsi que de soutenir la recherche. Handicap le plus répandu dans la population, la trisomie 21 se manifeste par une apparence physique caractéristique, un retard du développement intellectuel et des troubles de santé spécifiques, telle une plus grande probabilité d’anomalies cardiaques. Les progrès de la médecine ont permis d’augmenter considérablement l’espérance de vie des personnes atteintes de trisomie. Les progrès réalisés sur la prise en charge précoce, sur l’éducation et la formation, permettent notamment un meilleur épanouissement et une meilleure insertion socioprofessionnelle dans la société pour certaines d’entre elles.

Dans le cadre de la journée mondiale de la trisomie 21

C’est à l’initiative de l’AFRT que le 21 mars est depuis 2005 la date symbole pour sensibiliser à la trisomie 21 et pour mobiliser la population. C’est l’occasion de rassembler parents, personnes nées avec une trisomie 21, chercheurs, médecins et professionnels, pour échanger et faire le point sur les progrès de la prise en charge et de la recherche. Choisie pour souligner la présence de 3 chromosomes 21 au lieu de 2 (21/3), cette date fût officiellement reconnue le 20 décembre 2007 par l’OMS, puis le 19 décembre 2011 par l’Assemblée générale de l’ONU.
Dans le cadre de cette journée, l’AFRT proposera comme chaque année un colloque, cette fois organisé à Montigny, à l’UFR (Unité de formation et de recherche) des sciences et de la santé Simone Veil. Du 22 au 24 mars, c’est un  programme exhaustif qui attendra les étudiants et toutes les personnes souhaitant en savoir plus sur ce combat mené au quotidien par les familles, les chercheurs et les bénévoles.

3 jours de sensibilisation et d’échanges

«Organisé et financé grâce au concours de nombreux partenaires, dont la mairie de Montigny, ce colloque permet notamment de rassembler une fois par an tous les chercheurs travaillant chacun de leur côté tout au long de l’année. Ils en profitent pour nous donner l’avancée de leurs travaux. Pour cette édition, ils pourront transmettre leurs connaissances aux étudiants de l’UFR, notamment ce qu’apporte la recherche sur la trisomie 21 sur le traitement d’autres pathologies», indique Jacques Costils, le président de l’AFRT. Accessible sur le site Internet indiqué ci-dessous, le programme de cette édition 2018 débutera ainsi par un échange avec les étudiants de l’UFR le jeudi 22 (17h/19h), sur le thème «casser les codes», avec l’intervention de 2 illustres professeurs. Ouverte à tous, la matinée du vendredi 23 sera consacrée à la génétique et à l’éthique. L’après-midi permettra de faire un point sur l’emploi et l’accompagnement, grâce au concours de plusieurs associations et organismes spécialisés. Santé et recherche seront au cœur de la matinée du samedi 24, grâce aux interventions de différents docteurs et professeurs. Enfin, la déficience et ses aspects juridiques seront évoqués au cours de l’après-midi du samedi.
Tarifs pour les 23 & 24 mars : 25€ (individuel), 50€ (familles de 4 personnes max.), au profit de la recherche et du financement de ce colloque

Renseignements au 01 57 27 83 61 - www.afrt.fr