Les écoliers se confrontent au gaspillage alimentaire

Scolaire

COMMENT RÉDUIRE LA PART DES ALIMENTS NON CONSOMMÉS À LA CANTINE, C’EST L’OBJECTIF D’UNE CAMPAGNE PLUTÔT LUDIQUE MENÉE AVEC LES ÉCOLIERS.

340 grammes de salade, c’est ce que les écoliers de l’école élémentaire C. Péguy ont déposé dans la poubelle «Entrée», le 23 novembre au service de cantine. Allaient suivre séparément la viande et les légumes de la choucroute servie en plat principal. Le service municipal Vie scolaire et le groupe Scolarest, qui fournit les menus aux convives, lançaient se jour-là dans l’école un mois d’exercices consacrés au gaspillage alimentaire. En guise d’apéritif, les élèves ont d’abord reçu les conseils d’Aurore Portejoie, nutritionniste et référente Scolarest, avant de passer à table et de mettre immédiatement à profit la leçon. Les agents de service distribuent les plats, puis ce qui n’est pas consommé est rassemblé et rejoint le contenant destiné ensuite à la pesée. L’objectif maintenant dans les deux écoles Charles Péguy au quartier des Prés et Marie-Noël à la Sourderie, qui lancent l’opération de prévention, est de faire décroître progressivement la pesée quotidienne et mesurer au bout d’un mois le chemin parcouru sur les bons réflexes acquis par les enfants.

LES ENFANTS, D’EXCELLENTS PRESCRIPTEURS

Le gaspillage alimentaire est de ces phénomènes insolubles, qu’on peut améliorer en faisant évoluer les usages en profondeur, mais avec patience. A ce titre, les enfants sont alors d’excellents prescripteurs à la table familiale, comme ils le sont aussi pour éduquer leurs parents au tri sélectif, ou au port de la ceinture de sécurité en voiture. L’opération mise en place dans les deux premières écoles de Montigny se poursuivra dans toutes les autres, avec le concours actif des équipes d’animation et des agents de service. Chaque jour, le suspense revient à la lecture des chiffres de la balance. C’est pour la bonne cause.

RENSEIGNEMENTS 01 39 30 30 77 (service Vie scolaire)