Les feuilles mortes ne se ramassent pas qu’à la pelle

Environnement

Débarrasser les voiries et les quartiers des feuilles à l’automne,
c’est une industrie...

L’automne, ses arbres qui s’effeuillent… A Montigny, régulièrement saluée pour son cadre de vie, ils sont un élément majeur du décor, et donc, plus qu’ailleurs, la saison des feuilles mortes y est prégnante. Et c’est naturellement une question qui ressurgit chaque année dans les réunions publiques ou les adresses directes à la Municipalité. Peut-on enlever tout ça vite, s’il vous plaît ? A vrai dire, la chose n’est pas si simple. Une quinzaine d’agents est à pied d’œuvre depuis septembre pour venir à bout d’un chantier permanent qui devra se prolonger jusqu’en décembre. «Chacun se satisfait de vivre dans un cadre arboré, qui n’existait d’ailleurs pas lorsque Montigny était un village d’agriculteurs entouré de champs ouverts, rappelle Jean-Pierre Pluyaud, adjoint au maire en charge du secteur. Ces 8500 arbres qui donnent son charme à notre ville ont pour la plupart une quarantaine d’années, et ils se sont bien développés. Les essences plantées à l’origine sont très diverses et engendrent malgré tout des contraintes diverses que les riverains peuvent mal ressentir.» La tâche mobilise de fait une équipe importante des agents des services techniques sur plusieurs mois, dans un ballet incessant aux quatre coins de Montigny. Par exemple, la semaine passée, 8 agents ont été mobilisés à temps plein sur trois jours pour traiter les abords de l’avenue de Kierspe (CD36) dans son ensemble.
 

Le recyclage des feuilles

Une vingtaine de tonnes a déjà été collectée depuis le début de l’opération, contre une quinzaine habituellement à cette période. «Il est plus aisé de souffler des feuilles sèches, et les conditions météo sans pluie permettent plus d’efficacité», observe Jean-Pierre Pluyaud. Pour autant, les agents devront faire plusieurs passages pour débarrasser les secteurs, au rythme où les arbres se dénuderont. Quant aux feuilles, elles ne sont pas déposées en déchetterie mais recyclées auprès de l’entreprise Sepur à Plaisir. «A la demande d’habitants, nous livrons chaque année des feuilles mortes pour leur jardin, lesquelles, selon les variétés, peuvent constituer un bon fumier ou un paillage efficace pour protéger le jardin pendant l’hiver.»

 
01 39 39 31 00 (Direction technique)