Scolaire

A la rentrée prochaine, la classe prépa scientifique du lycée Descartes abordera sa dixième année d’existence. Une décennie pour s’inscrire désormais dans le paysage yvelinois de l’enseignement supérieur, alors qu’elle reste la seule proposition de cet ordre à l’échelon de Saint-Quentin-en-Yvelines. A l’heure où les futurs bacheliers viennent de formuler leurs vœux sur la nouvelle plate-forme Parcours Sup, l’équipe pédagogique de sept professeurs devrait savoir à l’été combien d’étudiants intégreront le lycée à la rentrée prochaine.

Deux années au pas de charge

«Le parcours en classe prépa s’échelonne sur deux années, voire trois, en cas de doublement en 2e année, précise Benoît Vitrac, professeur depuis 9 ans. Pour les étudiants, l’objectif est de renforcer leurs savoirs dans le but d’optimiser leurs chances d’être admis dans les grandes écoles d’ingénieurs.» Deux années qui, pour les étudiants, ne riment pas vraiment avec «se la couler douce», comme ont pu le constater les futurs bacheliers venus aux portes ouvertes de l’établissement en janvier dernier, et qui pouvaient y découvrir notamment ce qu’est être ingénieur. «Aux quarante heures de cours au lycée, mais aussi à l’université une fois par semaine sur le campus de Versailles, pour les TP, nos étudiants peuvent ajouter trois heures quotidiennes supplémentaires le soir. C’est exigeant, mais en même temps extrêmement formateur,» précise Estelle Van Hauwaert, professeur de physique qui enseigne à la classe prépa du lycée depuis le début de l’aventure, il y a une dizaine d’années. «On y apprend déjà à bien apprendre, à raisonner et à s’organiser. Et chez nous, l’ambiance est plus souple que dans les grandes prépas comme au lycée Hoche à Versailles par exemple. Bien sûr, les bacheliers couronnés des meilleures mentions préfèrent opter pour les classes prépas prestigieuses, qu’ils placent en tête de leurs vœux, mais la petite jeune de Montigny gagne chaque année des galons et sa crédibilité.

Physique Chimie - Sciences de l’Ingénieur en 1ere année, physique chimie en 2e année

Ici, on travaille dur, comme peut facilement le laisser supposer les libellés «Physique Chimie» et «Sciences de l’Ingénieur» qui constituent les deux filières proposées. En terme d’image, les étudiants profitent aussi de la réputation de qualité pédagogique et de dynamisme du lycée, à l’échelle du bassin saint-quentinois et au-delà. Un ancien élève a de fait obtenu l’agrégation de chimie, qui n’est délivrée qu’à 20 étudiants chaque année. Michèle Perrot, proviseure de l’établissement, souligne quant à elle l’implication de l’équipe pédagogique des sept professeurs qui interviennent en classe prépa, au service des élèves, mais aussi dans leurs relations très ouvertes avec leurs collègues du lycée. A la rentrée prochaine, la classe prépa aura 34 places à proposer aux futurs bacheliers et entre 20 et 25 étudiants actuels se retrouveront pour la deuxième année. C’est l’objectif assigné chaque rentrée à la classe prépa du lycée Descartes, qui implique que l’établissement conserve une bonne attractivité auprès des futurs ingénieurs. Il faut du temps et de la patine pour se bâtir une réputation même si, sur ce plan, à Descartes, la valeur n’attend pas le nombre des années.

Renseignements
01 30 43 03 33 (accueil du lycée)

+ d'infos