Elections

Publié le 10 octobre 2017 :

 

Ce Conseil municipal du lundi 16 octobre 2017 à 19h30 sera consacré à l'élection du nouveau maire de la commune de Montigny-le-Bretonneux.

 A la suite de la démission de Michel Laugier, élu Sénateur des Yvelines le 24 septembre dernier et touché par la loi sur le non-cumul des mandats, un nouveau maire sera élu au sein de l'assemblée municipale. Dans ce cas de figure en effet, nul besoin pour les Ignymontains de retourner aux urnes. Elu au suffrage universel direct en 2014,  il revient en effet au Conseil municipal d'élire le maire et ses adjoints.

Consulter l'ordre du jour de la séance

 

 

Publié le 25 septembre 2017 :

 

En 5e position sur la liste du président sortant Gérard Larcher pour les élections sénatoriales tenues ce dimanche 24 septembre, Michel Laugier a été élu sénateur des Yvelines.  Nouveau mandat pour lui, nouveau rôle de parlementaire qui le porte à l’échelon politique national, alors que la loi sur le non-cumul des mandats le contraint à quitter ses mandats locaux.  

L'info sur Public Sénat

 

Lundi 25 septembre, au lendemain de son élection au Sénat, Michel Laugier présidait une séance du Conseil municipal inscrite de longue date dans l’agenda, et constituée d’un ordre du jour bien chargé. Une fois les hommages républicains d’usage adressés par l’assemblée, tous bords confondus, la séance s’est déroulée au rythme habituel de l’enchaînement des délibérations, ponctuée de débats contradictoires entre majorité et opposition. C’est en fin de conseil, une fois les questions diverses épuisées et au moment de lever la séance, que Michel Laugier a fendu l’armure. Au moment de remercier son équipe municipale, ses amis politiques, l’administration communale, plusieurs fois la voix s’est tue pour ne pas se briser, et quelques larmes se sont invitées sur le visage d’un maire cueilli par l’émotion. « Je ne vais pas cacher qu’il m’est difficile aujourd’hui de quitter notre assemblée, que le choix est forcément difficile entre choisir de siéger parmi les 348 sénateurs de notre République, inscrire mon rôle à l’échelon politique national, ou être avec mes amis, au service de cette ville que je sers depuis 27 ans, d’abord comme collaborateur, puis en tant que premier adjoint, enfin depuis 13 ans comme maire. » L’émotion plane sur l’assemblée, les mots butent et se bloquent, et finalement les applaudissements debout de l’assemblée sonnent la fin de séance. Quelques minutes avant, lorsque l’émotion n’avait pas emporté la bataille, Michel Laugier avait néanmoins su poser les enjeux des semaines à venir, pour sa succession dans le fauteuil de premier magistrat de Montigny. « Je suis encore pleinement maire pour le mois qui vient. La rentrée au Sénat se déroulera le 2 octobre, comme le prévoient les textes, mais je reste encore pleinement dans mes fonctions au service de cette ville et de ses habitants.  Pour ce qui concerne celui ou celle appelé à être mon successeur, nous allons en débattre ensemble, avec mon équipe. Et je sais qu’avec eux, les choses iront bien aussi, demain. »

Ci-dessous l'éditorial de Michel Laugier à paraître dans l'édition à venir de L'ignymontain, diffusé cette semaine dans les boîtes aux lettres :

"Dimanche 24 septembre, les grands électeurs du département m’ont élu sénateur des Yvelines. C’est, vous l’imaginez aisément, un immense honneur pour moi et une reconnaissance de mon parcours, dont je suis extrêmement fier.
Cette évolution dans ma vie d’élu au service de mes concitoyens va me conduire à prendre diverses décisions importantes pour l’avenir de Montigny-le-Bretonneux.
Tout d’abord - et pour respecter la loi sur le non-cumul des mandats, je vais démissionner de mon mandat de maire de la ville et confier l’ensemble de mes importantes responsabilités à d’autres élus membres de mon équipe municipale.
Ce changement va s’opérer dans les prochaines semaines puisque je reste maire encore un mois, le temps de me permettre d’organiser cette transition, dans la sérénité, aux côtés de mes collaborateurs élus et avec l’aide de l’administration municipale. Je ferai tout, soyez-en assurés, pour aider mon équipe à relever ce nouveau défi pour l’avenir de Montigny.
Ce nouveau cap dans ma vie d’élu ne me fera jamais oublier combien notre ville a de valeur à mes yeux, combien j’y suis attaché depuis 27 ans que je travaille à la faire évoluer dans le bon sens et depuis 13 magnifiques années que j’en suis fièrement le maire.
Montigny-le-Bretonneux restera à jamais dans mon cœur : je deviens sénateur des Yvelines mais je demeure Ignymontain à vos côtés avant tout, dans cette ville à laquelle j’ai donné beaucoup de mon énergie sans cesse renouvelée et de mes solides convictions, dans cette commune qui m’a tellement apporté en retour, dans cette ville qui nous va si bien."