Disparition

Vingt ans après leurs médailles de bronze aux JO 1992 de Barcelone, Philippe Médard au milieu des "Barjots".

 

Ignymontain, médaillé olympique à Barcelone en 1992 avec les fameux « Barjots » du handball français, Philippe Médard est décédé le mois dernier à l’âge de 58 ans, des suites d’une longue maladie. Depuis le début des années 2000, il était un compagnon de route fidèle de l’ASMB Handball, où beaucoup de jeunes joueurs ont écouté les conseils d’un gardien mythique du hand français, inspirateur des Martini et Omeyer qui lui ont succédé dans les cages tricolores. Outre le bronze olympique, son palmarès sportif égrène les titres de champion de France, et ses coéquipiers décrivent invariablement le même partenaire, inspiré, écorché vif et bon-vivant, à la générosité sans faille. Ils étaient nombreux et touchés à l’accompagner, nombreux aussi à évoquer son souvenir, pour  ses obsèques à Montigny le 6 octobre. Philippe Médard avait exercé diverses fonctions dans l’administration communale, à la direction des Services techniques et à la direction des Sports. Nos pensées et nos condoléances vont à son épouse Marie-Josée et ses enfants.