Cadre de vie, Marché

LA VILLE S’APPRÊTE À RELANCER LE MARCHÉ DOMINICAL DE LA SOURDERIE, SUR LA PLACE JACQUES COEUR, AUTOUR DU BIO ET DE L’ARTISANAT. PREMIER RENDEZ-VOUS LE DIMANCHE 12 AVRIL.

AfficheMarcheBioLe marché dominical de la Sourderie va s’étoffer sous une forme nouvelle, en proposant aux Ignymontains des étals axés essentiellement sur les produits bio et artisanaux. «Nous savons que ce type de marché est particulièrement apprécié de beaucoup d’Ignymontains, qui s’en sont fait l’écho auprès de la Municipalité. Ce marché, créé en partenariat avec notre délégataire Lombard et Guérin, s’inscrit dans cette dynamique», précise Ketchanh Abhay, adjointe au maire en charge notamment des marchés forains.

DE 8H30 À 13H LE DIMANCHE MATIN

Le dimanche 12 avril

de 8h30 à 13h, la place

Jacques Coeur se garnira donc de divers étals couvrant les produits de bouche, mais aussi d’artisans divers qui rejoignent la fl euriste, le marchand de fruits et légumes, et le marchand d’huîtres déjà présents.

Dominique Le Dorze, volailler, sera de ces commerçants prêts à se lancer dans ce nouveau pari de faire vivre un beau marché au coeur de la Sourderie. «Nous devons parvenir à fi déliser rapidement une clientèle pour que le marché se pérennise et que les artisans, qui viendront pour certains d’entre eux d’assez loin pour proposer leurs produits de qualité, poursuivent l’aventure chaque dimanche.»

Un café de bienvenue vous sera offert par le conseil de quartier de la Sourderie à votre arrivée sur le marché.

RENSEIGNEMENTS

01 39 30 30 91

(Montigny Initiative Emploi)

LES COMMERÇANTS PRÉSENTS :

• Une ferme bio primée : vente de viande de boeuf, oeufs et divers produits de la ferme,
• Un rôtisseur + charcuterie artisanale,
• Un marchand de foie gras
• Une quichetière artisanale (déjà présente le samedi matin place Etienne Marcel),
• Un charcutier artisanal (venant du Perche),
• Les Jardins de Cocagne : primeur bio
• Un marchand de rhum artisanal (à partir du dimanche 19 avril).

LES COMMERÇANTS PRESSENTIS :

• Un poissonnier,
• Un traiteur antillais,
• Un marchand de tisane d’ortie,
• Un marchand de miel,
• Un marchand de thé,
• Une créatrice de savon bio...

 


KetchanhAbhayKetchanh Abhay, adjointe au maire

«Donner un nouveau souffle à la place Jacques Coeur en installant un marché tourné vers les filières courtes»

 

Pourquoi mettre en place un marché artisanal et bio ?

K. A. : L’objectif premier était de redonner un nouveau souffle à la place Jacques Coeur qui, pendant longtemps, a abrité un marché traditionnel florissant, avant que le contexte économique ne le conduise à disparaître. Nous souhaitions valoriser cet espace en y apportant une nouvelle dynamique. L’idée d’installer un marché artisanal tourné vers des produits locaux, valorisant au mieux la filière courte, nous a paru évidente.

Quels type de produits seront proposés ?

K. A. : Nous souhaitons offrir des produits alimentaires de qualité, issus d’une fabrication artisanale autant que possible. Les commerçants autorisés à s’installer font l’objet d’une sélection rigoureuse. Il s’agit de promouvoir l’artisan et son travail. Nous aurons aussi des commerçants non alimentaires afi n de proposer une offre de produits plus large. Faire

vivre un marché, c’est aussi garantir une certaine diversité de produits à des prix justes. Vous aurez ainsi du choix et de la qualité. Pensez-vous répondre à une réelle demande ?

K. A. : Aujourd’hui, il y a un besoin grandissant de faire ses courses en dehors des hypermarchés bondés. On revient tout doucement aux choses simples de la vie et faire son marché en famille le dimanche matin en fait partie. Le contact humain est la clé de voûte de notre société. En créant ainsi ce nouveau lieu de vie dominical, nous favorisons par ailleurs le lien social.

Irez-vous faire vos courses au marché de la place Jacques Coeur ?

K. A. : Bien sûr ! j’ai hâte de goûter à plein de bonnes choses, car c’est aussi cela « l’esprit marché ».