Ville active & sportive :  un 3e laurier pour Montigny

Sport

Le 3e laurier obtenu en février par montigny, au titre du label «ville active et sportive», met en exergue le travail réalisé en faveur du sport depuis de nombreuses années sur notre territoire.

Créé en 2016 et obtenu pour la 2e fois consécutive par Montigny, cette fois pour la période 2019/2021, le label «Ville active & sportive» sonne comme une immense reconnaissance de l’engagement de la Ville en faveur des activités physiques et sportives, mais également de  l’implication des nombreux bénévoles œuvrant au quotidien dans les associations ignymontaines. Organisé par le Conseil national des villes actives et sportives (CNVAS), dont les membres fondateurs sont l’Association nationale des élus en charge du sport (ANDES) et l’Union sport & cycle (organisation professionnelle du secteur sport qui fédère environ 1400 entreprises et 500 marques), ce label est placé sous le patronage du Ministère des Sports. «Il a pour objectif de récompenser et valoriser les initiatives, actions et politiques sportives cohérentes sur un territoire. La promotion des activités physiques, sous toutes ses formes et accessibles au plus grand nombre, est également un critère important», précise Michel Cretin, adjoint au maire délégué à la Vie sportive.

Parmi les 54 communes à avoir obtenu 3 lauriers en france

En recevant ce label le 8 février dernier des mains de la ministre des Sports Roxana Maracineanu, l’élu a également pu apprécier la progression mise en exergue par le CNVAS, en attribuant un 3e laurier à Montigny. «En 2016, nous étions déjà très fiers d’avoir obtenu 2 lauriers. C’est aujourd’hui encore plus gratifiant car il n’y a que 54 communes à avoir obtenu 3 lauriers en France cette année, et 7 communes à avoir obtenu 4 lauriers, le niveau le plus élevé», se réjouit-il. Outre la qualité et la complémentarité de ses différents équipements sportifs, la force de Montigny tient notamment dans le fait de toucher tous les types de publics, de mettre à disposition de chacun 50 disciplines sportives, tout en ne comptant aucune association concurrente sur son territoire, ou encore d’avoir près d’un tiers de sa population à être licenciée à une fédération, alors que ce contingent a tendance à diminuer au niveau national.

Un travail collectif qui paye

En outre, il est évidemment impossible de dissocier ce label du travail réalisé au quotidien par la direction des Sports de la ville. «à travers leur implication dans l’organisation de diverses manifestations accessibles à tous (Téléthon, semaine du Handicap, soirée «zen», soirée «sport’n fluo», tournoi des 4 raquettes, trophées des sports, «Faites du sport», journée des arts martiaux, journée internationale du yoga...), leur travail quotidien avec les écoles de la ville, leur gestion de l’école des sports (pour les 6/11 ans) et de l’école des p’tits bouts (pour les 4/5 ans), ou encore leur relation constante avec les associations de la ville, ses agents     concrétisent idéalement la politique sportive souhaitée par la Municipalité. Comme pour les acteurs associatifs, ce label est aussi le leur», souligne Michel Cretin.

La ville ne se repose pas sur ses lauriers...



Passés ou à venir, les projets de mise en accessibilité, de construction et de réhabilitation de nombreuses infrastructures sportives démontrent l’ambition de la municipalité dans le domaine.

La reconnaissance du travail accompli dans le domaine sportif n’empêche pas la Municipalité de continuer à afficher un appétit assumé pour la promotion de la pratique sportive sur le territoire communal. Cette volonté se traduit tout d’abord par le fait de permettre le sport pour tous, grâce à de nombreux travaux de mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, réalisés ou programmés, au sein de tous les sites sportifs de la ville.
Mais ces dernières années, la Municipalité a également fait le choix d’investir massivement dans ses infrastructures afin d’améliorer encore les conditions de pratique sportive à Montigny. La création de la nouvelle halle de tennis (2016) et du boulodrome couvert (2017) au centre sportif P. de Coubertin, le remplacement du revêtement du terrain du stade J. Maréchal (2017), la création du Pôle rugby au stade R. Couderc ou la réhabilitation (2018/2019) en cours du gymnase J. Ladoumègue illustrent notamment cet élan. En ce mois d’avril, débutera également la sortie de terre du Pôle football au parc des sports de la Couldre, via la création d’un nouveau terrain de football en gazon synthétique, sur la parcelle située actuellement sur l’ancienne emprise de l’A12 (fin des travaux en juin). Sur le même site, les travaux de réhabilitation de la piste d’athlétisme débuteront aussi ce mois-ci, pour une durée de 5 mois. Enfin, la réhabilitation totale du Club le Village devrait être lancée début 2020 (11 mois de travaux).

Le sport à Montigny, c’est...


10 équipements sportifs entretenus et gérés par la Ville, sans compter le Centre aquatique du Lac, géré conjointement avec la commune Voisins.

50  disciplines sportives pratiquées en club sur le territoire.

26 clubs et associations sportives, dont l’ASMB qui regroupe 21 sections sportives.

10.521 licenciés ignymontains affiliés à des fédérations  (dont 3.552 licenciés de moins de 18 ans).

30,8% de la population ignymontaine licenciée au sein d’une fédération sportive.

281.670€ de subventions municipales allouées aux associations sportives de Montigny en 2018, s’ajoutant à la mise à disposition des équipements et leurs coûts de fonctionnement.