Vivre au villageAu 19e siècle, la population de Montigny reste stable (entre 340 et 350 habitants). En 1900, on compte 83 exploitants en plus de la Ferme du Manet, dont 73 cultivent moins d'un hectare. La distillerie à alcool de betteraves installée en 1860 à la Ferme du Manet est la seule "industrie" de Montigny. Elle emploie dix ouvriers d'octobre à février. Les activités qui ne dépendent pas de l'agriculture sont liées au commerce et à l'artisanat : trois épiceries, cinq marchants de vin tenant des cafés ou des cafés-épiceries, un maréchal-ferrant, un pépiniériste. Les femmes, les enfants et les vieillards s'occupent durant l'hiver à tisser des nattes en jonc qui sont vendues à une entreprise parisienne. Montigny entre peu à peu dans l'ère moderne. En 1902, la municipalité finance les premiers travaux d'adduction d'eau potable, d'autant plus appréciable que le village est dépourvu de sources vives.