Gérer le présent, respecter l'avenir

Fonctionnement 2006

Coûts de fonctionnement

Un peu plus de 60 millions d'euros, cumulant le fonctionnement et l'investissement, c'est le budget global annuel sur lequel la commune peut s'appuyer pour l'ensemble de ses dépenses en matière de fonctionnement et d'investissement. Une somme conséquente qui donne les moyens d'une politique à la Municipalité, et qui lui permet d'assumer les charges liées à l'entretien régulier du patrimoine, des bâtiments, des voiries et des espaces verts, ainsi qu'au fonctionnement général de la ville, des équipements et des différents services aux habitants

Investissement 2006

Dépenses d'investissement

Un niveau de services rendus très élevé

"Si la commune possède un niveau de services reconnu comme le plus élevé dans les Yvelines selon L'Express, c'est notammentgrâce à une gestion rigoureuse du budget communal", précise le maire Michel Laugier. La mise en place du tri sélectif en est un exemple parlant. A l'usage, ce mode de collecte plus citoyen a aussi permis de contenir les taxes d'enlèvement des ordures ménagères, qui sont aujourd'hui les plus basses des communes de l'agglomération. Voté et adopté lors du Conseil Municipal du 12 décembre dernier à l'Hôtel de ville, le budget primitif pour l'année 2006 se caractérise donc par le maintien des services existants, le financement de nouveaux projets sans augmentation de la fiscalité.

0% d'augmentation pour les impôts locaux

C'est la première bonne nouvelle de l'année, les taux d'imposition restent strictement identiques à ceux de 2005. Il n'y aura pas d'augmentation de la fiscalité locale en 2006, et ceci alors même que dans un contexte d'augmentation sensible de l'énergie ces derniers mois, la ville va également devoir supporter une facture plus lourde pour l'ensemble de son patrimoine immobilier.
En outre, la municipalité étudie en permanence les investissements qui lui permettront de réaliser des économies de fonctionnement sur le long terme. Par exemple, 150000€ sont consacrés dans ce budget 2006 à la création de services interactifs sur l'internet, comme le paiement de certaines prestations municipales en ligne, pour favoriser la e-administration synonyme d'économies et plus adaptée aux nouveaux usages. Par ailleurs, 92000€ du budget d'investissement seront affectés à la vidéosurveillance, en faveur de la sécurité des habitants, priorité n°1 pour 44% des habitants selon le questionnaire du Cadre de Vie.

Le cadre de vie au centre des investissements

Crèches, écoles, équipements sportifs et culturels constituent autant de services qui font de Montigny une ville particulièrement agréable à vivre. La poursuite des efforts en faveur du cadre de vie reste donc l'une des priorités principales de la municipalité. L'entretien des espaces verts qui représente 6% des coûts de fonctionnement sera renforcé avec l'augmentation du fleurissement. Vous avez d'ores et déjà pu profiter des efforts faits en matière de décoration végétale pour Noël dans chacun des neuf quartiers de la ville.

En outre, plusieurs projets de rénovation significatifs ont été prévisionnés pour 2006, tels que le paysagement rue de Cornouailles ou mail des Tilleuls. L'investissement le plus lourd sera dédié au réaménagement du territoire entre la salle Jacques Brel et l'ancienne mairie. Les préfabriqués seront détruits pour laisser place à un nouvel aménagement paysager, dans le cadre d'un projet départemental soutenu par le Conseil Général. Du côté des voiries, l'entretien régulier qui équivaut à 5% du fonctionnement prévoit cette année dix chantiers importants, rue des Blés d'Or notamment, et les efforts de nettoyage seront renforcés. De même, divers chantiers ont été votés pour la pérennité des équipements publics, comme la réfection du chauffage de l'école primaire Jules Verne, de la crèche Stephenson ou de l'étanchéité du gymnase Roger Rivière. Côté activités, les subventions aux associations culturelles et sportives seront augmentées de 2,5%. Signalons enfin au chapitre fonctionnement le triplement du budget du secteur musique amplifiée basé à la maison de quartier Louis Jouvet.

Armelle Aubriet, adjoint aux Finances présente les chiffres-clés du budget 2006

Dépenses de fonctionnement : 41 921 162 €
Recettes de fonctionnement : 44 641 408 €

Ventilation des recettes :

  • fiscalité (38%)
  • dotations de l'Etat (20%)
  • services rendus (13 %)
  • dotations CASQY (11%)
  • ordures ménagères (6%)
  • subventions CAF (6%)
  • recettes exceptionnelles et droits de mutation (4%).

Ventilation des dépenses :

  • frais de personnel (64%)
  • achats de fournitures et de services (31%)
  • subventions et indemnités (4%)
  • frais financiers et dépenses exceptionnelles (1%).

Autofinancement de la section d'investissement : 4,2 millions €
Investissement (travaux) : 7 898 400 €

Voiries :

  • Trottoirs & chaussée de la rue des Blés d'Or : 140.160 €
  • Chaussée rue du Verdon : 110.400 €
  • Trottoirs et stationnements de la rue Châteaubriand : 72.960 €
  • Chaussée de l'allée du Soulor : 70.080 €
  • Trottoirs et stationnements de la rue Jean Goujon : 67.200 €
  • Chaussée allée du Perthuis : 63.360 €
  • Trottoirs rue de Valois : 62.400 €
  • Trottoirs et stationnements de la rue du Lycée : 55.680 €
  • Chaussée du boulevard Descartes (en partie) : 54.720 €
  • Cheminement de la sente des Colombes : 48.000 €

Espaces verts :

  • Paysagement de la rue de Cornouailles : 90.000 €
  • Petits jeux Henri Matisse, allées et structures : 80.000 €
  • Placette entre les résidences Amphi. et Charmilles : 75.000 €
  • Réfection du plateau et de la piste de sécurité routière des Petits Jeux J. Prévert : 60.000 €
  • Réfection de la placette du mail des Tilleuls : 35.000 €
  • Remplacement des sorbiers sur l'avenue de la Source : 30.000 €

Bâtiments :

  • Chauffage élém. J. Verne : 200.000 €
  • Aménagements divers à la Ferme du Manet : 180.000 €
  • Réfection complète de la crèche Stephenson : 100.000 €
  • Réfection du plateau d'évolution gymnique du gymnase A. Colas : 80.000 €
  • Réfection des menuiseries du gymnase J. Ladoumègue : 75.000 €
  • Reprise de l'étanchéité du gymnase Roger Rivière : 40.000 €
  • Réfection du sol de l'école maternelle E. Satie : 35.000 €
  • Etanchéité et couverture de l'école élém. Verlaine : 30.000 €
  • Vestiaires Centre Aquatique : 30.000 €

Travaux exceptionnels :

  • Contrat départemental quartier du Village : 850.000 €
  • Réaménagements divers à la Ferme du Manet : 400.000 €
  • Ouverture de la Maison de la Petite Enfance : 200.000 €
  • Réhabilitation Hôtel de ville (financement CASQY) : 1,7 millions €

La dette :

Poursuite du désendettement en 2006. Grâce à une gestion active de la dette et à la faiblesse des taux du marché, les frais financiers représentent 0,2 % des dépenses de fonctionnement.