Groupe “Montigny Ensemble”

UNE FÊTE DES VOISINS BIEN ARROSÉE !

Vos élus se sont mobilisés comme chaque année pour venir à votre rencontre à l’occasion de la fête des voisins. La ville est partenaire de cet événement depuis près de dix ans et met à disposition des habitants qui souhaitent participer un certain nombre d’objets (ballons, nappes, tee-shirt…). Près d’une centaine de résidences avaient choisi de se mobiliser.

La météo nous joua un mauvais tour en déclenchant le tonnerre et la pluie à 19h45. Que d’eau ! Malgré tout, de nombreux habitants ont tenu tête aux éléments en s’organisant avec des bâches, des barnums, des garages reconvertis en lieux de fête. Et les élus de l’équipe Montigny Ensemble, accompagnés de vos conseillers de quartiers, sous leurs parapluies, ont pu malgré tout aller à leur rencontre. Avec à chaque fois, un accueil chaleureux, des sourires et l’envie d’être ensemble.

Autour du verre de l’amitié, le même constat partout, les habitants aiment leur ville, y sont très attachés. Les plus anciens ne rechignent pas à raconter l’époque où il n’y avait rien, où il fallait sortir de chez soi en bottes parce que la route n’était pas faite, donner un coup de main le jour de la rentrée pour sortir le mobilier des camions pour équiper les classes. Pour ceux arrivés plus récemment, la surprise d’apprendre que Montigny a pu être comme ça, il n’y a pas si longtemps et, de ce fait, mieux mesurer le chemin parcouru.

Aujourd’hui la ville est construite dans tous ses secteurs et les nouvelles opérations comme le futur pôle culturel ou bien l’immeuble international, qui fut le premier immeuble de bureaux de Montigny, se font par des opérations de démolitions et reconstructions. Poursuivre le développement de la ville est une nécessité, il faut chaque jour évoluer pour s’adapter aux nouveaux besoins, mais il ne faut pas perdre son âme, c’est ce à quoi nous nous attachons chaque jour. Etre aux côtés des Ignymontains dans tout ce qui rythme la vie de la ville, voici notre façon de concevoir la politique. Et sous la pluie vendredi soir, votre accueil nous a montré que nous ne nous étions pas trompés.

 

Les élus du groupe «Montigny Ensemble»

 

 

Groupe “Montigny à venir”

A TABLE !

Plus de 500 parents ignymontains ont signé une pétition adressée à la mairie pour demander l’amélioration des repas des enfants dans les cantines.
C’est considérable !

Quelles sont les demandes des familles de Montigny ?

Elles demandent plus de bio. Actuellement, dans un repas à la cantine, seul le dessert peut être bio, et seulement lorsque c’est un fruit. C’est bien peu lorsqu’on sait que certaines communes font la totalité du repas. La mairie avance l’argument du coût – alors qu’elle vient d’économiser 3,3% du coût de revient sans le répercuter aux familles (suppression d’une composante). Mais l’observatoire créé par l’association nationale « Un plus bio » a démontré que le coût n’était pas plus élevé.

Les parents demandent également une production locale. Faire davantage confiance aux agriculteurs, aux maraîchers et aux éleveurs des Yvelines, c’est aussi réduire la pollution liée au transports des denrées, limiter la rémunération des intermédiaires, et réconcilier les enfants avec leur assiette en leur permettant de visualiser l’origine des aliments.

Ces deux premières demandes entrent en résonance avec le projet de loi sur l’alimentation, aujourd’hui en discussion au Parlement. Le président de la République s’était en effet engagé à ce que les cantines municipales « proposent au moins 50% de produits biologiques, labels de qualité, ou local ».

Les parents demandent enfin la suppression des barquettes en plastique. D’une part, le réchauffage des aliments dans des plats en plastique est peut-être le prochain grand scandale sanitaire. C’est tout le débat sur les perturbateurs endocriniens : même sans certitude, nous devons utiliser des méthodes alternatives. D’autre part, ce plastique risque toujours de finir dans les poubelles et de polluer l’environnement.

Nous soutenons donc cette initiative des parents, et nous sommes prêts à accompagner la municipalité pour lui donner une suite concrète et forte. Dès maintenant, inspirons-nous des démarches engagées dans deux lycées de Montigny, et inscrivons ces demandes dans le marché public de 2019.

Ainsi, Montigny progressera dans le classement des villes où il fait bon vivre pour les parents, après cette décevante 17e place des Yvelines (Le Parisien du 23/05)...

 

 

Pour aller plus loin : https://montignyavenir78.blogspot.fr.

Pour nous contacter : montignyavenir78@gmail.com

 

Pour la liste « Montigny à venir » : Vivien Gasq, Gilbert Brokmann et Christian Rozé

Groupe “Montigny Bleu Marine”

 

 

La tribune de ce groupene nous est pas parvenue 

 

 

 

Catherine Sacchi, élue indépendante

CHANTIER MAJEUR DE L’ÉTAT ? ENCORE RATÉ !

Ce nouveau quinquennat se targuait d’une évolution majeure en matière d’égalité hommes/femmes. Force est de constater après un an de mandat que les promesses n’engagent que ceux qui y croient et cela vaut dans beaucoup de domaines. Toute la population est affectée par la régression en cours, mais en s’attaquant à l’État social le gouvernement pénalise lourdement les femmes, salariées majoritaires dans le secteur public. Le social, la cible prioritaire pour faire des économies ! Sont hélas touchés, l’éducation, les hôpitaux, les EPHAD, la justice, les aides sociales, les agences pour l’emploi.

La situation est devenue critique, il n’y a d’ailleurs qu’à constater la mobilisation de ces salariées pour défendre tout simplement leur dignité et leur travail. Nombre de femmes sont de fait les victimes d’une société gangrénée par le souci de rentabilité au détriment de l’humain. En tant qu’usagères, les femmes ont souvent la responsabilité de la famille à travers la santé des enfants et les soins aux proches. Les projets de fermetures de maternités de proximité et de centres IVG sont catastrophiques.

Fort heureusement, des structures existent pour venir en aide à ces victimes, notre commune peut s’enorgueillir d’avoir en son sein l’Association DIRE. On y est accueilli, écouté, soutenu psychologiquement et juridiquement, aidé pour toute sorte d’incident ou d’accident de la vie, ceci dans la plus stricte discrétion et gratuité. Les services départementaux et la police orientent d’ailleurs vers cette association, preuve de son efficacité reconnue. A l’image de la boutique alimentaire et de notre EPHAD, Montigny ne laisse jamais sur le bord du chemin ses administrés, palliant ainsi aux défaillances répétitives et futures de l’État.

Espérons que notre ville puisse continuer ainsi.

 

Catherine Sacchi

Conseillère municipale d’opposition

Issam El Bakkali, élu indépendant OPPOSITION

«LA NON-RÉPONSE JUPITÉRIENNE»
(RÉPUBLIQUE PAR RAISON, RPR)

Lors de ma tribune d’avril dernier, j’ai proposé que soit dressé un bilan des 20 ans de la Maison de la Réussite.
J’ai proposé qu’y soit associé tout le conseil municipal voire toute la population de notre commune.
J’ai porté cette proposition au sein même du conseil municipal, lors de sa séance du 4 avril dernier.

J’ai donc demandé à monsieur le Maire s’il en est d’accord. La réponse fournie en son nom s’articule sur deux points.
1. La Maison de la Réussite n’a jamais été créée pour pallier d’éventuelles carences de l’Éducation nationale.
2. En guise de réponse, il m’a simplement été rappelé le fonctionnement de la Maison de la Réussite.

Je n’ai donc reçu AUCUNE réponse à ma proposition de dialogue citoyen. N’ont-ils rien compris ou l’ont-ils fait exprès ?
Je refuse de prendre le Maire pour un sot : j’y vois donc un refus implicite, non assumé, du dialogue citoyen proposé.
Ce refus non assumé du dialogue citoyen se limite-t-il à la seule Maison de la Réussite ou va-t-il bien au-delà ?

Je mets en garde l’actuel exécutif municipal : il n’est plus possible de gouverner en petit comité.
Malheureusement, l’exemple en est donné au plus haut niveau : le petit Jupiter s’en est allé tout seul en guerre.
Le petit Jupiter est-il donc devenu le maître à penser de l’actuel exécutif municipal ?

Salutations citoyennes et fraternelles

 

i.elbakkali@montigny78.fr - @IEB78180 sur twitter