Groupe “Montigny Ensemble”

UNE TRÈS BELLE RENTRÉE !

Le mois de septembre s’achève et nous pouvons nous réjouir de tout ce qui s’est passé pendant ce mois. Après une rentrée des classes qui s’est très bien passée dans toutes les écoles de la ville, nous avons eu le plaisir d’apprendre que Montigny accueillera des épreuves lors des Jeux Olympiques de 2024. Quelle formidable opportunité pour les habitants et surtout pour nos jeunes qui, dans quelques années, vivront de près un événement qui n’avait pas eu lieu en France depuis 100 ans !.

Lorsque Michel Laugier et l’ancien Président de l’agglomération Robert Cadalbert ont décidé de travailler ensemble il y a plus de dix ans à l’accueil du Vélodrome national à Montigny, il s’agissait alors d’un pari fou auquel peu de gens croyaient. Les deux élus ont mené le combat de concert, laissant de côté les appartenances politiques pour privilégier l’efficacité et l’intérêt du territoire. Aujourd’hui nous glanons les fruits de ce travail.

Mais septembre a vu également l’inauguration d’un boulodrome couvert à Coubertin, l’un des seuls de la région et d’autres travaux importants comme le changement du revêtement du stade Maréchal. Le week-end du Forum des associations a démontré une fois de plus la richesse et le dynamisme de notre vie associative à Montigny.

Nous ne reviendrons pas sur les 40 ans du quartier du Pas-du-Lac, évoqués dans la tribune précédente, sauf bien sûr pour saluer le travail du Conseil de quartier qui, aux côtés des services de la ville et des élus, a permis l’organisation d’une très belle fête qui a mobilisé une grande partie du quartier.

Ce mois se clôt par un événement plus politique, celui des élections sénatoriales. Notre Maire est concerné puisqu’il figure en 5e position sur la liste dirigée par Gérard Larcher. Celui-ci a tenu à avoir un représentant du centre au sein de son équipe. Il a aussi tenu à ce que Michel Laugier intègre son équipe pour tout le travail que celui-ci a accompli à Montigny et plus généralement sur Saint-Quentin. C’est une belle reconnaissance. Nous lui souhaitons bonne chance dans cette élection.

Oui décidément c’est une belle rentrée à Montigny !

 

Les élus du groupe «Montigny Ensemble»

 

 

Groupe “Montigny à venir”

LA VRAIE VIE

Les élections sénatoriales ont eu lieu le dimanche 24 septembre. A l’heure où nous devons donner notre texte, ce vendredi 22, nous ne connaissons pas encore les résultats. Dans les Yvelines, le Maire de Montigny était candidat en cinquième position sur la liste de droite, présentée par Les Républicains de François Fillon et Laurent Wauquiez. Nous avons été étonnés de voir que notre maire, qui cultivait jusque 2014 une image plutôt modérée, portait haut les couleurs d’une droite décomplexée contre les listes centristes du Modem ou de l’UDI. Mais pourquoi pas, tout le monde peut évoluer tant que les électeurs de Montigny ne sont pas trompés.

Là où cette candidature pose vraiment problème, c’est qu’elle vient s’ajouter à l’agenda déjà bien chargé d’un professionnel de la politique qui cumule le mandat de maire, le mandat de président de l’agglomération, et le mandat de conseiller départemental. Nous pensons que c’est une dérive, qui enferme les élus dans un monde parallèle et qui les coupe totalement des réalités du monde du travail, de l’école ou de la vie quotidienne.

Nous nous situons aux antipodes de ces pratiques d’un autre âge, dont les français ont exprimé, lors des élections du printemps dernier, qu’ils n’en voulaient plus. Ce que nous souhaitons, ce sont des élus qui vivent les réalités du quotidien : la course le matin pour emmener les enfants à l’école, la générosité de l’engagement associatif, la tension de la création d’entreprise, la relation avec le supérieur hiérarchique, la retraite bien méritée après 42 ans d’activité, et pour les plus jeunes le stress des examens à l’université.

Nous nous situons aux antipodes de ces pratiques d’un autre âge, dont les français ont exprimé, lors des élections du printemps dernier, qu’ils n’en voulaient plus. Ce que nous souhaitons, ce sont des élus qui vivent les réalités du quotidien : la course le matin pour emmener les enfants à l’école, la générosité de l’engagement associatif, la tension de la création d’entreprise, la relation avec le supérieur hiérarchique, la retraite bien méritée après 42 ans d’activité, et pour les plus jeunes le stress des examens à l’université.

C’est ce que notre groupe « Montigny à venir » incarne au Conseil municipal aujourd’hui : bien avant d’être élus municipaux nous sommes 4 Ignymontains, et précisément un travailleur aux horaires décalés, un dirigeant associatif, un militant syndical et un chef d’entreprise. Nous connaissons nos voisins pour qui notre engagement politique est secondaire. Nous faisons la queue à la boulangerie à l’heure de pointe... cela ne nous empêche pas d’être actifs au conseil municipal et vous pouvez d’ailleurs découvrir toutes nos interventions sur montignyavenir78.blogspot.fr

Nous vous remercions chaleureusement, vous qui prenez le temps de nous lire dans les transports ou le soir après une journée bien chargée ! Votre attention donne du sens à notre engagement bénévole.

 

Les élus de « Montigny à venir » : Vivien Gasq, Jean-Luc Manceau, Issam El Bakkali et Gilbert Brokmann

Pour nous contacter : montignyavenir78@gmail.com

Groupe “Montigny Bleu Marine”

BRIGADE ANTIFASCISTE DES YVELINES

Nous l’apprenons par voie d’autocollants sur nos lampadaires, il existe désormais une brigade antifasciste des Yvelines. L’affaire est prise très au sérieux par la Mairie puisqu’un Ignymontain s’est fait interpeller par la police municipale place Choiseul alors qu’il était en train de décoller, et non de coller, ces autocollants. Comme la vidéo surveillance a confirmé ses dires la personne n’a pas été « embarquée » selon l’expression d’un des policiers, par contre, on s’est cru obligé de lui dire que ce n’était pas à elle de décoller !

A tous ceux qui seraient tentés d’ironiser à la lecture de cette tribune, à tous ceux qui pensent qu’il ne faut pas faire grand cas du comportement d’un colleur d’autocollant, à tous ceux qui pensent que Charlottesville en Virginie, USA, est à six mille kilomètres de Montigny, à tous ceux qui ont critiqué la réaction du Président américain Donald Trump qui renvoyait dos-à-dos les deux camps, à tous ceux qui se disent choqués par cette mise en équivalence morale de la violence de tous bords, nous demandons de méditer sur le terme de « Brigade ».

Est-ce qu’on peut raisonnablement penser qu’une brigade soit une association pacifique et qu’elle pourrait être un utile soutien à notre Police Municipale ? Est-ce que tout citoyen responsable et conscient des enjeux doit dès maintenant s’empresser de faire acte de candidature pour intégrer cette brigade ? Est-ce que certains, y compris peut-être au Conseil Municipal, éprouvent de la sympathie à son égard ?

Nous demandons à toutes ces personnes de réfléchir également sur le préfixe « Anti » : n’est-il pas temps de proposer une vision positive de la France ? Le vrai Bien n’est pas « Anti ».

 

L’équipe de Montigny Bleu Marine

montignybleumarine@orange.fr

 

 

Catherine Sacchi, élue indépendante

MONTIGNY OLYMPIQUE !

Réjouissons-nous de l’attribution à la France de l’organisation des jeux de 2024. C’est une formidable nouvelle pour notre pays mais aussi pour Saint-Quentin- en-Yvelines et notre commune en particulier. N’ayons pas la mémoire courte, nous savons qui a construit et embelli ce qui a été un modèle de Ville Nouvelle. Jusqu’aux dernières élections municipales, lamentablement perdues par les forces de gauche, celles-ci ont eu le souci, en matière d’équipements sportifs, de se montrer prévoyantes dans l’intérêt des diverses communes. Qui a construit le golf national et ce bel écrin qu’est le vélodrome, sinon les précédentes majorités ?

Aujourd’hui, le jeu démocratique fait qu’un nouveau Président s’attribue les lauriers de ses prédécesseurs. L’important n’est-il pas l’intérêt général ? Notre maire cumule les mandats de Président de SQY, Conseiller Départemental et postule à celui de Sénateur ! Fort heureusement, la précédente mandature a mis en place la loi contre le cumul des mandats. Si par bonheur pour notre commune, notre maire devenait Sénateur, qui aurions-nous pour le suppléer ? Les jeunes conseillers municipaux et les femmes ne manquent pas !

Préparer notre commune pour 2024 ne sera pas tâche facile, notamment en terme de propreté ! Se promener autour du Théâtre National, de la médiathèque, du plan d’eau de la Sourderie, demande du courage tant la saleté y règne, bris de verre et détritus de toutes sortes. Le contraste est saisissant avec certaines villes étrangères. Favoriser les pistes cyclables et l’accès aux vélos, inciter les Ignymontains à laisser leur véhicule et à prendre les transports en commun, cela va dans le bon sens mais à quel prix ? Il y a là un manque de courage et une certaine hypocrisie. Beaucoup reste à faire, avec notre maire actuel ou avec son clone ? Espérons un coup de jeune pour Montigny !

 

Catherine Sacchi

Pour nous contacter : montigny.enmarche@gmail.com