Groupe “Montigny Ensemble”

UN BEAU MOIS DE JUIN

L’été débute et Montigny va entrer comme chaque année dans une période de calme avant que le Forum des associations et la rentrée scolaire ne viennent sonner le départ d’une nouvelle saison intense et riche.

Que d’évènements sur la ville, que d’occasions pour les Ignymontains de se retrouver et, pour une fois, le temps fut de la partie.

Entre les fêtes des maisons de quartier, les kermesses d’écoles, des crèches, les fêtes des commerçants, celles des associations sportives et culturelles, c’est toute la ville qui, tout au long de ce mois de juin, s’est mobilisée.

Vos élus, le Maire en tête, ont été présents sur chacun de ces évènements pour vous accompagner, vous rencontrer, prendre le pouls de chacun des secteurs évoqués. C’est cela notre conception de la politique locale. Evidemment il y a les réunions municipales, le travail sur les dossiers, les projets qui avancent, et il y en a beaucoup à Montigny. Mais c’est aussi le contact direct ; sur chacun de vos quartiers, vous connaissez les élus qui vous représentent, vous les rencontrez régulièrement.

Ce n’est pas pour rien que l’équipe lancée il y a plus de trente ans par Nicolas About avait pris le nom de Montigny Ensemble, c’est parce qu’il s’agit d’être et de faire avec les habitants.

Nous nous retrouverons donc à la fi n de l’été, vos élus seront présents sur le forum des associations, devant certaines écoles avec les conseils de quartiers, dans les nouvelles fêtes et manifestations qui vous seront proposées.

En attendant de vous retrouver, nous vous souhaitons de très bonnes vacances, avec une mention particulière pour tous les bénévoles de nos associations qui, aux côtés des personnels municipaux très actifs, ont fait battre très fort encore le coeur de Montigny.

 

Les élus du groupe «Montigny Ensemble»

 

 

Groupe “Montigny à venir”

SOLIDARITÉ ÉCOLOGIQUE

Sur l’emplacement de l’ancien collège Bergson, la municipalité veut construire un centre culturel et des logements. Nous avons déjà commenté le projet de centre culturel. Son coût démesuré ne cesse d’augmenter avant même le début de la construction : +11% sur le marché de maîtrise d’oeuvre, +15% sur le marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage, etc. L’accès est complexifié par la suppression de la piste cyclable qui était prévue sur Kessel. Et, le maire l’a reconnu, le stationnement est insuffisant.

Mais que dire des logements associés ? Petit rappel, ils ne seront pas livrés avant 2020. Pourtant, la municipalité se contente d’une isolation à peine supérieure à ce que prévoit la Réglementation Thermique de 2012 ! Dans notre ville qui se veut exemplaire, ne pourrait-on viser la sobriété énergétique ? La Réglementation Thermique 2020 est déjà bien avancée ; s’en inspirer pour des bâtiments érigés en 2020 ne serait pas un luxe. Se limiter à la « RT2012 », même légèrement améliorée, c’est livrer des logements qui seront obsolètes en termes d’économies d’énergie dès leur livraison. Le logement passif ne nécessite pratiquement aucun chauffage ou climatisation. Pourquoi pas à Montigny ? Encore mieux, le logement positif produit un peu plus d’énergie qu’il n’en consomme. Ces cibles sont à notre portée sans surcoût excessif ; que Montigny donne l’exemple en Île-de-France serait formidable.

Dans le projet, les bâtiments destinés à la location sociale sont les moins isolés. Cela serait lié à un problème de coût. Mais l’argument ne tient pas, et nous savons bien que si une meilleure isolation peut coûter légèrement plus cher au moment des travaux, elle permet de limiter les dépenses énergétiques, donc les charges des locataires.

Dernier point, nous n’approuvons pas l’implantation prévue des bâtiments. Les logements sociaux sont positionnés au nord, du côté du bruit et de l’avenue Joseph Kessel, dans laquelle les voitures roulent trop vite. A l’inverse, les propriétaires les plus fortunés pourront acheter au sud, du côté du parc et du soleil…

C’est par cette attention de tous les instants, ce soin du détail sur les projets, que nous le pouvons : faisons en sorte que pour les plus fragiles aussi, Montigny soit « une ville où il fait bon vivre ».

 

Pour aller plus loin : https://montignyavenir78.blogspot.fr.

Pour nous contacter : montignyavenir78@gmail.com

 

Pour la liste « Montigny à venir » : Vivien Gasq, Gilbert Brokmann et Christian Rozé

Groupe “Montigny Bleu Marine”

 

 

La tribune de ce groupene nous est pas parvenue 

 

 

 

Catherine Sacchi, élue indépendante

MONTIGNY N’OUBLIE PAS

Terminé le petit village autour de son église, notre ville écrit son histoire au gré des années et des réalisations au service de ses concitoyens. Très active, l’AMI s’impose comme le symbole de l’amitié et de la fraternité entre les peuples européens. Les relations internationales ont pris leur essor il y a plus de 30 ans avec le jumelage avec KIERSPE initié par Marie-Madeleine RISLER, propulsée avec bonheur Déléguée aux Relations Internationales par le maire d’alors Nicolas ABOUT. Le 26 Mai nous n’avons pas oublié l’anniversaire des 30 ans avec une délégation allemande et son actuel maire. La présence de Mme RISLER fut un moment privilégié de partage et de souvenirs. Mais pour la réussite totale de cette cérémonie regrettons l’absence de N. ABOUT précurseur de ce 1er jumelage avant tant d’autres et saluons la formidable organisation de l’AMI pour les agapes de cette soirée.

Montigny n’oublie pas non plus ses fi dèles serviteurs. Inutile de lancer une consultation pour trouver le nom idéal honorant celui qui s’est tant consacré au service des jeunes. Le terrain d’honneur s’appellera Pierre PAILLAS, au sein du Pôle Rugby inauguré le 23 juin. P. PAILLAS, N. ABOUT, A. CHEDEVILLE, des noms associés à Montigny.

Oui Montigny n’oublie pas mais commence hélas à détruire des pages de l’histoire de sa jeunesse. Le sacrifi ce du collège Bergson et la volonté de changer défi nitivement le nom de ce site est bien sinistre. Pourquoi ne pas garder le nom de ce philosophe ? Que redoute Mr l’adjoint à la culture ? Bergson restera toujours Bergson pour les Ignymontain passés et actuels.

Après un hiver malmené par des décisions gouvernementales catastrophiques pour l’unité et l’avenir de notre pays, je souhaite à tous les Ignymontain(es) un très bon été. Espérons le ensoleillé et paisible.

 

Catherine Sacchi

Conseillère municipale d’opposition

Issam El Bakkali, élu indépendant OPPOSITION

«BILAN D’ÉTÉ»
(RÉPUBLIQUE PAR RAISON, RPR)

Je suis conseiller municipal indépendant depuis le début de la présente année.
Je fus membre du principal groupe d’opposition municipale avant de le quitter en fi n d’année dernière.
Je constatai alors la convergence des chefs de l’opposition et de la majorité contre ma voix dissidente.
J’entrepris alors de m’adresser directement aux Ignymontains par le biais de la tribune municipale.

En mars, j’annonçai mon but : « concourir à l’édification d’un peuple de citoyens libres et égaux car éclairés en raison. »
En avril, je demandai « quel bilan complet [on pouvait] dresser de la Maison de la Réussite après 20 ans d’exercice ».
En mai, je m’interrogeai « quant à l’intérêt d’une telle vaccination massive » jupitérienne.
En juin, je mis en garde l’actuel exécutif municipal : « il n’est plus possible de gouverner en petit comité ».

En ce début d’été, je m’interroge quant à l’intérêt réel de ma fonction d’élu municipal.
Majorité, opposition, droite, gauche, que sais-je encore : les habitudes politiciennes ont la vie dure.
Malgré tout, je veux encore croire que des coeurs battent dans les corps de nos élus.
Et, surtout, je veux d’abord continuer à me battre pour vous, mes chers concitoyens ignymontains.

Je vous souhaite à tous, citoyens et élus, le meilleur été possible.

Salutations citoyennes et fraternelles.

 

i.elbakkali@montigny78.fr - @IEB78180 sur twitter