Groupe “Montigny Ensemble”

LE DIALOGUE, ENCORE ET ENCORE

Depuis le début de ce mandat, la tradition des voeux en présentiel, n’est plus une réalité. Et pourtant, ce temps de partage et d’échanges marque un temps fort de ce dialogue continu que nous menons avec nos partenaires et les habitants.

Dans ce contexte, et pour ne pas rompre avec cette tradition, nous avons décidé de proposer des voeux sous un format différent. En effet, nous vous invitons à nous retrouver le 17 janvier à 20h en diffusion en direct sur internet, pour présenter plus en détails nos projets pour Montigny en 2022.

Montigny Ensemble est toujours attaché à répondre à vos questionnements et vos attentes. Ainsi, dans un souci de pédagogie et de gestion du temps, nous vous invitons à envoyer vos éventuelles questions et remarques jusqu’au 10 janvier (lien sur la page 9) pour nous permettre d’identifier les sujets principaux qui vous intéressent et d’y apporter des éléments de réponse le 17 janvier. Pour les sujets qui ne seront pas évoqués, la Ville s’engage à vous apporter une réponse écrite ou orale.

Évidemment, lors de la diffusion en direct, vous pourrez aussi réagir et commenter, mais nous ne pourrons pas nécessairement répondre à toutes les sollicitations.

Dans le même ordre d’idée, si nous souhaitons aborder des thèmes très variés lors de cette soirée, nous ne pourrons pas, pour autant, être exhaustifs sur tous les sujets qui concernent Montigny. Mais nous y reviendrons ultérieurement grâce à des temps de dialogue dédiés, à l’occasion de réunions publiques par exemple.

En parlant de réunion publique avec les habitants, une réunion de ce type a eu lieu mi-décembre en visioconférence, pour présenter le programme immobilier de logements sur l’emprise du Club le Village ; ce fut là encore l’occasion de répondre aux questions pragmatiques des Ignymontains.

Le 19 janvier prochain, une nouvelle réunion publique est proposée, cette fois-ci en partenariat avec l’Agglomération, pour présenter tous les projets qui concernent le secteur sud-gare et révéler le futur visage de ce périmètre stratégique pour demain, redessiné parallèlement au projet de restructuration de l’hypercentre. A propos de l’hypercentre, nous reviendrons vers vous au cours du 1er semestre 2022 pour poursuivre les échanges sur la base d’études techniques complémentaires.

C’est une grande fierté que de faire évoluer notre territoire ensemble, pour être au plus proche des préoccupations de chacun et promouvoir ainsi Montigny, en sa qualité de ville-centre de l’agglomération, tout en préservant le cadre de vie de chacun de ses 8 quartiers.

Montigny Ensemble vous souhaite une année 2022 pleine de projets, qu’elle soit aussi plus sereine et plus enjouée.

Le groupe Montigny Ensemble

Groupe AIMES

VOUS AVEZ DIT «INNOVATIONS» ?

« Saint-Quentin, Terre d’innovations » : tel est le slogan de l’agglomération dont on nous rebat les oreilles depuis quelques années. Qu’en est-il réellement ?

Concrètement, seul le président de l’agglomération en fait son fer de lance. Il est revenu enthousiaste de sa visite de l’exposition universelle de Dubaï, une mission financée par SQY, et donc, par nous. Mais dans les rangs de sa majorité, les idées ne suivent pas. Le maire de Montigny, pourtant premier vice-président de l’agglomération, n’est pas aussi enthousiaste pour mettre en oeuvre des nouvelles solutions pour répondre aux défis d’aujourd’hui.

Nous l’avons constaté une fois de plus lors du dernier conseil municipal, quand la majorité a présenté le projet de logements du Club le Village. Nous aurions souhaité voir s’implanter à Montigny des bâtiments conçus selon des principes bioclimatiques, n’utilisant plus de béton mais des matériaux biosourcés, par exemple le bois en ossature. Nous aurions aimé que ces bâtiments soient pensés pour tous les publics avec une partie de logement social ou accueillant de l’habitat partagé avec des espaces communs, etc. Toutes ces idées ont déjà été éprouvées par d’autres communes. Mais non, la mairie s’est contentée de faire comme elle l’a toujours fait, a minima, sans viser l’excellence ni l’innovation. Certes, le projet répondra à la norme RT2012 -20% (équivalent BBC - Bâtiment Basse Consommation) mais le bâtiment aurait dû suivre la norme RE2020, applicable dès le 1er janvier 2022, qui vise le bâtiment passif et la réduction de l’empreinte carbone du bâtiment ! Afin de rester dans la continuité créatrice, la majorité accélère le processus pour que le permis de construire soit déposé avant la fin 2021 afin d’échapper à cette réglementation ambitieuse.

Lorsque nous posons la question au maire, la réponse de celui-ci est invariable : nous laissons les autres tester les solutions et, éventuellement, nous nous les réapproprierons.

Pour la RE2020, c’est un comble puisque les expérimentations ont commencé en 2015 !

Quel meilleur moment que ce début d’année pour prendre de bonnes résolutions en cessant d’utiliser les vieilles recettes qui font que Montigny s’endort sur ses acquis. Soyons un laboratoire de l’innovation au service du climat, de la démocratie et de la solidarité, à la hauteur des défis de notre temps ! Prenons ensemble la résolution d’apporter notre pierre à l’édifice, aussi modeste soit-elle, pour faire de notre ville un territoire d’avenir.

Meilleurs voeux pour cette nouvelle année ! Innovons en faisant évoluer nos modes de vie vers davantage de solidarité, d’attention aux plus fragiles et de prise en compte de la valeur de notre environnement.

Vivien GASQ, Caroline SCAO, François ANDRÉ, Sonia TESSÉ et Guillaume BEURIOT

Retrouvez une tribune enrichie avec les sources des informations sur aimes78.fr

Groupe Montigny Solidarité

L’ÉGALITÉ VEUT D’AUTRES LOIS

Les deux dernières réunions du Conseil Municipal ont été principalement consacrées au budget (débat d’orientation puis budget proprement dit). Pas de surprise, le budget est en équilibre. Il ne pouvait pas en être autrement, c’est une obligation légale.

Les impôts vont légèrement augmenter puisque, si les taux sont inchangés, les bases augmentent de 2,5%. Ce n’est pas forcément quelque chose de mauvais, encore faut-il l’assumer en ne focalisant pas sur la stabilité des taux.

Encore une fois, le budget est marqué par la crise dite du Covid. Cette crise crée des difficultés bien réelles pour les communes, mais force est de constater que ce n’est pas la crise pour tout le monde. Rien qu’en France, la fortune des milliardaires s’est accrue de 170 milliards d’Euros en un an (+ 40%, source Oxfam).

Pendant ce temps, 10 % des ménages les plus modestes ont vu leur situation financière se dégrader d’environ 35 % (source INSEE) avec principalement les réformes de l’allocation logement et de l’assurance chômage, ce qui ne manquera pas d’avoir des répercussions sur le CCAS.

Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne, et si les dotations, réductions d’impôt, subventions diverses ont été une bonne chose pour la survie des petites entreprises et le petit commerce, les résultats financiers des grands groupes laissent penser que ce sont les actionnaires qui se sont enrichis sur le dos des citoyens. C’est ce que l’on appelle un effet d’aubaine. Il amène à profiter de toutes les occasions pour piller les finances publiques.

Puisque nous sommes encore dans la période des fêtes et des cadeaux, il n’est pas inutile de repenser à ce jeu de société, auquel nous avons tous joué avec plus ou moins de succès : le Monopoly. Il est l’exacte illustration du système où le seul but est de s’enrichir en ruinant les autres joueurs. On peut s’y livrer à la spéculation immobilière, encaisser des loyers exorbitants, s’emparer de maisons à moitié prix, acheter des services publics comme les gares et les compagnies des eaux et de l’électricité.

Ce n’est pas un hasard si ce jeu a été inventé juste après la grande crise qui a commencé en 1929. Mais ce n’est qu’un jeu et une fois terminé personne n’a tout perdu (sauf la partie).

Il y a toujours quelqu’un pour dire que l’on y peut rien, c’est la loi de l’économie. Mais ces lois ne sont pas naturelles, elle sont de création humaine et correspondent à une idéologie. Ce sont ces lois qu’il faut changer pour y mettre de la solidarité, de la justice, donc de l’égalité.

Nous vous adressons pour 2022 nos meilleurs voeux de fraternité et de solidarité.

Montigny Solidarité

contact@montigny-solidarite.fr ou p.dejean@montigny78.fr