Environnement

L'association "le Jardin de Felix" cultive fleurs, fruits et légumes sur le terrain de l'ancienne propriété de Mr et Mme Félix, rue Mazière. Pour la première fois, elle présentera son activité au public tout au long de la journée du 9 juin.

Au jardin Félix, la nature aussi s'exposeIls sont une vingtaine d'adhérents à entretenir tout au long de l'année ce joli jardin caché de la rue Mazière par le mur d'enceinte de la Maison Félix. Cette bâtisse qu'un couple d'Ignymontains a revendu à la ville est devenu un lieu d'expositions. «Pour notre part, nous cultivons une partie du terrain», explique Danielle Lahoue, présidente de l'association depuis 2010. L'histoire du Jardin de Félix a débuté en 1991 avec la création de l'association «Fleurir Montigny» par certains participants au concours des Maisons Fleuries, suivi en 1994 par l'usage du jardin de la maison Félix. «En 2001, l'association a été nommée le Jardin de Félix». Depuis, qu'ils soient débutants ou non et quelle que soit la saison, les adhérents viennent chaque samedi à partir de 14h et parfois durant la semaine entretenir les parcelles, semer, planter, tailler et tondre.

Un concept : "le jardiner ensemble"

Les membres de l'association tiennent à faire perdurer leur concept du «jardiner ensemble». Même s'ils peuvent avoir des préférences, ces derniers s'occupent ainsi de toutes les fleurs et plantes cultivées sur le terrain. «A ce titre, le jardin partagé est très différent des jardins familiaux. Nous échangeons beaucoup nos connaissances. Nous sommes d'ailleurs tous très complémentaires. Sur le même principe, nous partageons les récoltes à parts égales en fonction de ce que chacun veut». Observer la nature et la vie des plantes, notamment à travers des photos et des petits films, fait également partie des occupations des adhérents, tout comme l'échange de recettes ou la participation à divers événements municipaux. «Afin de financer notre matériel, nous participons au marché de Noël et à la Prairiale». De même, il va de soi pour ces amoureux de la nature d'être respectueux de l'environnement. «Nous essayons de ne pas trop arroser, nous n'utilisons aucun produit et nous recyclons grâce au compostage».

Une porte ouverte sur la nature

«A travers cette journée portes ouvertes, nous souhaitons présenter cet espace qui fait partie du patrimoine de la ville. Nous sommes conscients d'avoir beaucoup de chance de l'avoir», insiste Danielle Lahoue. Le 9 juin de 10h à 19h, chacun pourra donc découvrir ce jardin à travers une présentation des différentes plantes, fleurs et arbres qui le jalonnent. «Nous expliquerons également notre manière de les entretenir et notre travail lors de chaque saison». En revanche, pour ceux qui souhaiteraient s'inscrire le jour même, il sera nécessaire d'attendre le Forum des associations prévu le samedi 7 septembre.