LA CLASSE DE CM2 DE VIRGINIE BERNARD À L’ÉCOLE DU VILLAGE A PRODUIT UNE SÉRIE DE PODCASTS FIN 2021. UN PROJET INITIÉ PAR LA CIRCONSCRIPTION ACADÉMIQUE DE MONTIGNY-GUYANCOURT.

Comme des pros, les élèves de CM2 de l’école élémentaire Le Village, équipés de casques, de micros et d’une table de mixage, ont produit des pod-casts (enregistrements audio diffusés sur le web) à la fin du premier trimestre de cette année scolaire. « La phase de recherche de sujets en petits groupes puis d’écriture des textes individuellement suivie de l’entraîne-ment à l’oral s’est déroulée entre novembre et décembre. L’enregistrement a été réalisé en classe entière en une matinée début décembre. Cela représente une dizaine d’heures de travail en tout pour produire ces contenus sonores», indique Virginie Bernard, l’enseignante de cette classe de CM2 qui a inscrit ses élèves à ce projet porté par la circonscription académique de Montigny-Guyancourt. 11 classes de la ville se sont engagées dans ce dispositif.

UNE DÉCOUVERTE ENTHOUSIASMANTE

Ses élèves ont pu découvrir ce qu’était un podcast puis écouter divers programmes avant de trouver leurs propres idées de sujets, de slogans et de jingles. Ils ont réa-lisé 5 podcasts sur les droits de l’enfant, le réchauffement climatique, l’Europe et Noël. Ils ont également répondu aux questions des autres élèves de l’école dans l’une de leur production sonore. «C’est avec beaucoup d’enthousiasme et un excellent inves-tissement que les élèves se sont répartis les rôles de technicien pour l’enregistrement, de journaliste-présentateur qui introduit le podcast et des journalistes-chroniqueurs qui présentent leur sujet. Ce projet a ravi les enfants !», assure la professeure des écoles. Les bénéfices pédagogiques sont multiples. «Cela m’a permis d’offrir à mes élèves un enseignement plus dynamique et efficace du français aussi bien à l’oral qu’à l’écrit. Les connaissances acquises dans un cadre plus classique lors des séances de géographie, pour le podcast sur l’Europe, d’éducation morale et civique avec le sujet des droits de l’enfant et de sciences avec le sujet du réchauffement climatique, sont réinvesties et mises au service d’une pro-duction collective destinée à un public, ce qui motive beaucoup les élèves et redonne du sens à leurs apprentissages», explique Virginie Bernard. Ses élèves ont déjà com-mencé à travailler sur une nouvelle série de podcasts. Leur enregistrement est prévu à la fin du mois.