LES ANCIENS LOCAUX DU PÔLE MUSIQUES ET THÉÂTRE PLACE JACQUES COEUR ACCUEILLENT LA FONDATION ANNE DE GAULLE ET L’ASSOCATION DE LA FONDATION ÉTUDIANTE POUR LA VILLE.

L’équipement communal qu’occupait le Pôle Musiques et théâtre jusqu’à l’ouverture du Forum des arts Charles Aznavour ne sera pas resté vacant très longtemps. Deux nouveaux locataires s’y sont installés, à proximité de la MQ L. Jouvet et de Balisqy. La délégation des Yvelines de l’Association de la Fondation étudiante pour la Ville (AFEV 78) a été la première à la mi-avril avec ses 4 salariés permanents et son équipe de volontaires en service civique. «Nous favorisons l’engagement citoyen auprès des étudiants afin qu’ils viennent en aide aux enfants qui rencontrent des difficultés dans leur parcours éducatif», résume Camille Gineston, déléguée territoriale de l’AFEV 78.

LA FONDATION ANNE DE GAULLE À PROXIMITÉ DE SON FUTUR SIÈGE

Sa voisine, la Fondation Anne de Gaulle a emménagé quant à elle le 10 juin après quelques travaux de peinture pris en charge par la Fondation elle-même. Des locaux légèrement transformés, plus spacieux et lumineux qui abritent provisoirement son siège en attendant l’ouverture en 2024, au coeur de Montigny, du village inclusif AgorHa dont les travaux débutent à l’automne. Un site dédié à l’innovation pour le handicap cognitif, qui proposera de nouvelles solutions d’hébergement et d’intégration dans la ville pour les personnes porteuses de troubles du neurodéveloppement. «Être à côté de notre chantier, au centre de Montigny est une opportunité pour nous dans notre démarche de co-construction de notre projet avec les habitants», précise Clarisse Ménager, directrice générale de la Fondation Anne de Gaulle, qui constate le gain d’efficacité de son équipe de 10 salariés depuis qu’ils ne sont plus répartis sur les deux principaux établissements de la Fondation: le foyer de vie au château de Vertcoeur à Milon-la-Chapelle et le foyer d’accueil médicalisé à Versailles. Créée en 1945 par Yvonne de Gaulle et encouragée par le Général de Gaulle pour accueillir des jeunes femmes handicapées mentales, la Fondation prend le nom de leur fille Anne, atteinte de trisomie 21, à la suite de son décès en 1948. Elle est désormais accueillie à Montigny.

afev.org

www.fondation-anne-de-gaulle.org