40 années dignes d’une petite reine au VCMB

Associations

CRÉÉ EN 1979, LE VÉLO CLUB DE MONTIGNY A CÉLÉBRÉ SES 40 ANS D’EXISTENCE EN DÉCEMBRE DERNIER. QUATRE DÉCENNIES AU COURS DESQUELLES LE CLUB N’AURA CESSÉ DE SE DÉVELOPPER, POUR DEVENIR AUJOURD’HUI LE PLUS IMPORTANT D’ÎLE-DE-FRANCE.

Qui aurait pensé parmi les fondateurs du Vélo Club de Montigny-le-Bretonneux (VCMB), il y a plus de 40 ans, que leur club deviendrait un jour le plus important d’Île-de-France, en termes de nombre d’adhérents ?  «À l’époque, le club ne comptait que des cyclotouristes, non affiliés à la fédération durant quelques mois. Ils s’entraînaient dans le sous-terrain, fraîchement construit à l’époque, qui accueille les bus au départ de la gare de Saint-Quentin», détaille Alain Leveillé, ancien président de la section cyclotouriste de l’association.

PASSÉ D’UNE CINQUANTAINE D’ADHÉRENTS À 610 AUJOURD’HUI

D’une cinquantaine à l’époque à arpenter les rues de Montigny à coups de pédales, les adhérents du VCMB sont passés à 610 aujourd’hui, au fil de quatre décennies qui ont vu naître les sections VTT (1988) et compétition (1999/2009, puis depuis 2013) et se succéder l’organisation de nombreuses manifestations. Organisées de 1980 à 1983 autour du vieux village, le Grand prix de Montigny et le Prix des commerçants figurent ainsi comme les dignes ancêtres d’événements tels que la Montigny/Bagnoles-de-l’Orne (dans les années 90), la Monticyclo (16 éditions), la Fête du Vélo (34 éditions) ou la nouvelle édition du Grand prix de Montigny (depuis 2016).

UN PRÉSIDENT POUR LES DIFFÉRENTES SECTIONS DEPUIS 1999

Relativement stables durant les années 80, les effectifs du club ont commencé à croître durant la décennie suivante. C’est en 1999 et devant l’augmentation des effectifs, que le club désigne un président pour chacune de ses 3 sections, en plus du président de l’ensemble de l’association. En parallèle, la politique de formation du club s’est développée, à tel point que depuis 2019, chaque section compte une école dédiée aux jeunes. «Aujourd’hui, la seule chose qui ne nous permet pas d’accueillir davantage d’adhérents est le nombre d’encadrants.» Pourtant, avec plus d’une quarantaine d’éducateurs, le VCMB dispose d’une structure exceptionnelle pour un club cycliste. Sa renommée lui permet d’ailleurs d’accueillir de nombreux cyclistes venus de toute l’Île-de-France. «Nous comptons 50% d’Ignymontains et 80% de Saint-Quentinois. Comme nous sommes extrêmement nombreux, nous avons l’avantage de pouvoir créer des groupes de niveau. Chacun peut donc s’épanouir au sein du club. Nous comptons également de plus en plus de femmes par-mi nous.» La convivialité régnant au sein de l’association, la notion de plaisir et la proximité d’espaces ruraux et boisés contribuent également à ce succès. «Nous avons égale-ment la chance d’avoir des bénévoles très impliqués. Ils sont environ 150 à se mobiliser pour l’organisation de la Fête du vélo en septembre. Chacun reçoit et donne en re-tour.» Contrairement à d’autres associations, le VCMB n’a ainsi jamais de mal à renouveler son comité directeur.
UN AVENIR RADIEUX EN PERSPECTIVE
En parallèle, la construction du Vélodrome national sur le territoire communal a permis de recréer en 2013 la section compétition du club, fermée en 2009. Outre le Grand prix de Montigny, elle organise de nombreuses courses sur route dans les villes alentour. Elle a également la fierté de compter dans ses rangs un champion de France sur piste Cadet (course aux points), en la personne d’Erwan Louvrier, qui aura 18 ans cette année. Sans nul doute, les 40 prochaines années devraient être aussi belles que les précédentes.