Nouveau décor pour le parc sportif La Couldre

Le parc des sports de la couldre a mué pendant la trêve estivale.

Le maire Jean-Luc Ourgaud et les présidents de nombreux clubs sportifs de Montigny ont arpenté les équipements du parc des sports de la Couldre le mercredi 18 septembre en fin d’après-midi, pour découvrir, sous la conduite de Michel Cretin, adjoint à la Vie sportive, l’ensemble des créations et réhabilitations opérées sur le site depuis plusieurs mois, et qui connaissent leur conclusion en cette rentrée sportive 2019/2020.

Un investissement de la ville à hauteur de 3,5 millions €

«La Ville achève ainsi un investissement global de 3,5 millions € pour réhabiliter les sites Couderc et La Couldre, bouclant ainsi l’un des grands projets arbitrés par la Ville», a souligné le maire. Si le site Couderc dévolu aux rugbymen est opérationnel depuis la saison dernière, celui des footballeurs est également prêt avec la création d’un nouveau terrain synthétique à la Couldre, pour un montant avoisinant 900.000€. Il va profiter aux entraînements et aux compétitions des 770 adhérents de l’ASMB Foot. Un autre chantier de l’été a concerné la réfection globale de la piste d’athlétisme de 400m (1,2 million €), foulée depuis les années 80 par les athlètes du SMAC, qui s’est métamorphosée en se parant au passage d’un revêtement bicolore bleu.

Nouvelle jeunesse pour le gymnase Ladoumègue

La visite du site avait débuté par la découverte du gymnase Ladoumègue, édifié en 1982, qui a été transformé de l’extérieur, en revêtant un bardage blanc, et en faisant entrer la lumière naturelle dans la grande salle. Un an et demi de travaux ont été nécessaires pour réhabiliter de pied en cap cet équipement que de nombreux clubs, mais aussi les enfants des écoles, utilisent au quotidien. «L’acoustique a été fortement améliorée. Des économies d’énergie seront réalisées à hauteur de 30%, grâce aux travaux d’isolation». Le maire n’a pas manqué de souligner la participation du département des Yvelines (400.000 €) et de la région Île-de-France (223.000 €) pour le terrain de football et la piste d’athlétisme.